Réétablissement de réfugiés au Canada Bulletin d’information no 5

Le bulletin d’information suivant a été remis à des réfugiés bhoutanais en octobre 2012, après l’entrevue de sélection avec des représentants canadiens aux fins de leur réétablissement au Canada.

Le Canada a décidé de réinstaller jusqu’à 500 réfugiés bhoutanais de plus qui n’ont des parents qu’au Canada.

Des représentants du Canada se rendront dans les camps de réfugiés du Népal en octobre 2012 pour sélectionner les personnes qui feront partie de ce dernier groupe de réfugiés bhoutanais.

Le présent bulletin contient des renseignements importants qui touchent les membres de votre famille que vous laisserez peut-être derrière vous dans les camps, comme vos enfants, vos parents et vos grands-parents.

Il est important que vous compreniez les politiques et programmes du Canada concernant la réunification des familles; vous pourriez être en mesure de parrainer certains membres de votre famille, mais il vous faudra probablement beaucoup de temps avant d’y parvenir.

Si vous avez déjà subi une entrevue auprès d’un représentant du Canada et que le Canada a décidé de vous réinstaller, veuillez garder à l’esprit que plusieurs mois pourraient encore s’écouler avant votre départ pour le Canada.

S’il a décidé de vous réinstaller, le gouvernement du Canada vous accordera un prêt, que vous devrez rembourser progressivement une fois que vous serez au Canada. Ce prêt couvrira le coût de votre examen médical et vos frais de déplacement vers le Canada.

Ce bulletin contient également des renseignements généraux sur la vie au Canada.

Comment faire venir les membres de votre famille une fois que vous serez au Canada

Une fois que vous serez installé au Canada, vous pourriez être en mesure de parrainer d’autres membres de votre famille se trouvant toujours au Népal, y compris vos parents et vos grands ‑parents.

Souvent, les personnes réinstallées au Canada le sont en compagnie de leur époux ou épouse et de leurs enfants âgés de moins de 22 ans. Si ce n’est pas votre cas, vous pourriez être en mesure de les parrainer pour qu’ils vous rejoignent au Canada ultérieurement. Toutefois, vous devez les déclarer sur votre formulaire de demande; sinon, il est possible qu’il vous soit plus tard interdit de les parrainer. Assurez-vous de tenir à jour tous les renseignements qui figurent sur votre demande. Vous devez communiquer avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ou avec un agent canadien des visas pour les aviser de tout changement à votre situation familiale, par exemple un mariage ou la naissance d’un enfant.

Règle générale, vous ne pouvez pas parrainer vos frères, vos sœurs, vos tantes, vos oncles, vos cousins ou vos enfants d’âge adulte (âgés de plus de 22 ans). Si ces personnes souhaitent venir au Canada, elles devront présenter elles-mêmes une demande de résidence permanente. Il existe toutefois quelques exceptions à cette règle. Une fois que vous serez au Canada, veuillez consulter le site Web de CIC pour obtenir de plus amples renseignements ou contacter le Télécentre de CIC pour savoir si les membres de votre parenté sont visés par une exception.

Si vous souhaitez parrainer un membre de votre famille pour qu’il vienne au Canada à titre de résident permanent, vous serez financièrement responsable de cette personne à son arrivée. Vous devrez donc satisfaire à certaines exigences relatives au revenu. Par conséquent, une longue période pourrait s’écouler avant que vous soyez en mesure de parrainer les membres de votre famille et il est possible que vous ne puissiez pas voir ces personnes pendant plusieurs années.

Une autre option qui s’offre à vous est le parrainage privé des réfugiés. Les répondants privés sont des organismes religieux ou des groupes humanitaires qui ont conclu des ententes avec le gouvernement du Canada en vue de réinstaller des réfugiés. Ces répondants sont financièrement et émotionnellement responsables des réfugiés qu’ils font venir au Canada. Ils présentent généralement plusieurs demandes de parrainage de réfugiés par année, mais vous devez savoir qu’un très grand nombre de personnes des quatre coins du monde attendent d’être parrainées par des répondants privés. Il revient à chacun des répondants privés de sélectionner les réfugiés qu’ils parraineront. Lorsque vous serez au Canada, veuillez consulter le site Web de CIC pour obtenir de plus amples renseignements ou contacter le Télécentre de CIC.

Renseignements généraux sur la vie au Canada

Devenir citoyen canadien

Lorsque vous arriverez au Canada, on vous donnera un document indiquant que vous pouvez demeurer ici de façon permanente – à titre de résident permanent. Cela signifie que vous aurez le droit de demeurer au Canada toute votre vie. Vous pourrez travailler et aller à l’école, et vous recevrez des soins de santé gratuitement.

Après avoir vécu trois ans au Canada, vous pourrez présenter une demande de citoyenneté canadienne.

Services de soutien aux réfugiés

Vous recevrez un soutien financier, qui vous aidera à payer votre nourriture et votre logement pendant votre première année au Canada. Une personne vous accueillera à l’aéroport, et vous recevrez de l’aide afin que vous vous adaptiez à la vie de tous les jours au Canada (par exemple, savoir comment utiliser les transports locaux et acheter de la nourriture). Vos enfants iront à l’école sans frais et vous pourrez tous recevoir des soins de santé gratuitement. Selon vos besoins, un groupe de Canadiens pourra vous aider à vous adapter à la vie au Canada. Vous recevrez également de l’aide pour apprendre le français ou l’anglais, les deux principales langues parlées au Canada, et pour trouver du travail.

Il existe de nombreux groupes et associations communautaires destinés aux hommes, aux femmes et aux enfants, auxquels vous pourrez vous joindre. Vous pourrez participer à des activités sportives comme le soccer ou le football, et il y a de nombreuses activités à faire en famille. Certaines activités sont gratuites, d’autres non.

Le gouvernement offre également des services d’aide pour répondre aux besoins spéciaux des femmes, des personnes âgées, des enfants, des jeunes et des personnes ayant des limitations physiques.

Personnes qui parlent le népalais au Canada

Des personnes originaires du Sud du Bhoutan et de nombreux Népalais vivent au Canada. Ils pourront vous aider, votre famille et vous-même, à vous installer à votre arrivée. Lorsque vous arriverez au Canada, près de 5  000  Bhoutanais auront déjà été réinstallés par le gouvernement et se seront établis dans un certain nombre de villes un peu partout au pays.

Société canadienne

Au Canada, les hommes et les femmes sont traités également et ont des droits égaux. Il n’y a pas de système de castes, ce qui signifie que les hommes et les femmes de toutes les classes sociales, cultures, races et religions interagissent et sont traités de manière égale.

Religion au Canada

Au Canada, tout le monde peut pratiquer sa religion librement. La loi canadienne exige que vous tolériez les autres religions. On ne vous demandera pas de changer de religion et personne ne vous y forcera. La liberté de religion est l’un des droits fondamentaux du Canada. On pratique de nombreuses religions au Canada et on y compte de nombreux temples bouddhistes et hindous ainsi que des églises chrétiennes. Dans de nombreuses villes, vous pouvez inviter des pandits (prêtres) hindous à la maison pour célébrer une cérémonie religieuse. De nombreux services, comme la crémation, sont aussi disponibles.

Climat

Dans la plupart des régions du Canada, il existe quatre saisons : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. La température et le climat pour chaque saison peuvent être différents d’une région à l’autre.

Le printemps (mars, avril et mai) est une saison pluvieuse dans la majorité des régions au Canada, et le temps peut être frais. En été (juin, juillet et août), le temps est très chaud dans la plupart des régions. Pendant la journée, on atteint souvent des températures supérieures à 20°C et parfois même supérieures à 30°C. En automne (septembre, octobre et novembre), le temps se refroidit et il pleut souvent. Pendant les mois d’hiver (décembre, janvier et février), la température reste habituellement sous le point de congélation (0°C), jour et nuit, un peu partout au pays.

Dans certaines régions du Canada, la température est parfois inférieure à -25°C, tandis que le long de la côte Ouest, elle est rarement inférieure à 0°C. Dans la plupart des régions du Canada, la neige recouvre le sol de la mi-décembre à la mi-mars.

Même pendant les mois les plus froids, les immeubles et les maisons sont bien chauffés et confortables. Pour rester au chaud l’hiver, à l’extérieur, les gens portent des vêtements d’extérieur (manteau, bottes, gants, chapeau). Ils portent également plusieurs couches de vêtements; par exemple, un maillot de corps, une chemise et un chandail.

Fausses rumeurs

Il y a parfois de fausses rumeurs qui courent dans les camps concernant la réinstallation.

Vous devez savoir ce qui suit :

  • On ne vous « vendra » PAS comme esclave, et on ne vous forcera PAS à combattre en Iraq ou ailleurs. Bien qu’on vous encouragera à travailler au Canada, personne ne pourra vous forcer à exercer un emploi en particulier. Le service militaire est un choix au Canada;
  • on ne vous obligera PAS à devenir soldat.
  • Vous n’aurez PAS à vivre dans un camp de réfugiés. Il n’existe pas de camp de réfugiés au Canada.
  • Le temps froid n’empêche PAS les gens au Canada d’avoir des enfants. Il y a des familles de toutes tailles au Canada. Il revient à chaque personne de décider combien d’enfants elle souhaite avoir.
  • Ce n’est PAS vrai que votre réinstallation au Canada sera annulée si vous vous mariez, devenez enceinte ou si vous avez un enfant avant de faire le voyage pour vous rendre au Canada. Cependant, il est très important d’aviser un représentant du HCR ou du Canada s’il y a des changements dans votre famille, pour vous assurer que tous les membres de votre famille sont inclus dans votre demande et qu’ils pourront venir avec vous au Canada.
Date de modification :