Forum sur l’accueil des réfugiés syriens au Canada – M. Volker Türk, haut-commissaire assistant en charge de la protection pour le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Le haut-commissaire assistant du HCR souligne le rôle de premier plan que joue le Canada dans le dossier des réfugiés syriens et le remercie de bien vouloir en accueillir 25 000. Il exprime sa reconnaissance envers la population canadienne, qui fait preuve de créativité, de souplesse et de solidarité pour tendre une main secourable aux réfugiés les plus vulnérables et les plus en détresse. Volker Türk, haut-commissaire assistant du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés chargé de la protection, a prononcé ce discours par vidéo lors du forum sur l'accueil des réfugiés syriens au Canada, qui a eu lieu à Rideau Hall, le 1er décembre dernier.

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Commentez-la, partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription: « Le Canada : Forum sur l'accueil des réfugiés syriens au Canada – M. Volker Türk, haut-commissaire assistant en charge de la protection pour le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés »

Durée de la vidéo : 00:03:47 minutes

[musique douce en intro]

On voit une pièce remplie de personnes assises.

Texte affiché : « Forum sur l'accueil des réfugiés syriens au Canada – 1er décembre 2015 ».

Un homme assis devant une toile de fond bleu et blanc parle.

Votre Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, honorables ministres, mesdames et messieurs, je suis très heureux de vous transmettre les salutations du haut-commissaire António Guterres à l'occasion du Sommet des ministres sur l'accueil de réfugiés au Canada.

Texte affiché : « Volker Türk – haut-commissaire assistant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés [HCR] chargé de la protection ».

VOLKER TURK : Nous l'avons vu aujourd'hui, le contexte mondial est troublé. Une des manifestations les plus évidentes du bouleversement est le nombre croissant de réfugiés et de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays. L'an dernier, près de soixante millions de personnes ont été déplacées en raison de conflits, de persécutions et même souvent de violations très sévères des droits de la personne. Quinze conflits violents ont vu le jour ou ont été ravivés dans les cinq dernières années. En période troublée, nous avons surtout besoin de signes visibles de solidarité, et ce, à tous les niveaux. Nous sommes donc extrêmement reconnaissants envers la population canadienne et le gouvernement canadien, qui ont été parmi les plus grands défenseurs de la cause de réfugiés. Au nom de ceux-ci et du HCR, je vous témoigne ma plus profonde gratitude pour votre décision d'accueillir 25 000 réfugiés syriens au Canada.

Il est clair que le conflit en Syrie qui sévit depuis cinq ans est l'une des pires crises de notre époque. Ses conséquences sont dramatiques pour les civils tant dans le pays qu'à l'extérieur. En raison de déplacements vers l'Europe effectués par les réfugiés au cours des derniers mois, souvent dans des conditions très dangereuses sur des mers agitées, ce conflit est devenu un enjeu mondial méritant la plus grande attention.

Votre programme montre une grande créativité et de la souplesse relativement aux différentes façons de venir au Canada. Les gens n'ont ainsi pas besoin de recourir aux passeurs de clandestins et aux trafiquants.

Nous savons que la situation des réfugiés empire généralement au début de l'hiver; cette année marquera le cinquième hiver du conflit syrien. Votre programme démontre qu'on peut manifester de la solidarité à l'égard des réfugiés et des plus vulnérables d'entre eux dont la détresse, voire souvent la misère, grandissent en raison de la prolongation de la crise et d'un manque d'espoir.

Je tiens à souligner et à saluer l'immense vague de générosité et de soutien de la part du public canadien, des gouvernements provinciaux et territoriaux, des municipalités, des collectivités et des organismes non gouvernementaux qui, ensemble, ont aidé à mettre sur pied des mesures d'accueil pour que les réfugiés syriens aient enfin une solution après tant de difficultés. Nous savons qu'ils seront bien accueillis au Canada.

Vous jouez un rôle de premier plan dans le cadre de cette réinstallation et de l'accueil humanitaire de réfugiés syriens. Nous espérons que d'autres suivront votre exemple et qu'ils y donneront suite. Nous sommes heureux de poursuivre notre coopération avec le Canada, la population canadienne et le gouvernement afin de protéger les réfugiés du monde entier. Plus que jamais, nous avons besoin de votre leadership.

Merci beaucoup.

Date de modification :