Devenir Canadien : Programme de réinstallation des réfugiés

Devenir Canadien : Programme de réinstallation des réfugiés

Cette vidéo est aussi disponible en HD sur YouTube. Commentez-la, partagez-la dans votre réseau social ou incorporez-la dans votre site.

Transcription : « Devenir Canadien : Programme de réinstallation des réfugiés »

Durée de la vidéo : 02:03 minutes

Programme de réinstallation des réfugiés

Hay Bay La/Réfugié karen
« Le Canada est formidable! »

Hay Bay La étudie pour devenir Canadien. Hay et beaucoup de ses camarades de classe sont des réfugiés karens de Birmanie tu sont arrivés au Canada dans le cadre du Programme de réinstallation des réfugiés de Citoyenneté et Immigration Canada.

Mae La Oon, Thaïlande

Hay a passé 16 ans dans le camp de Mae La Oon, à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie. Ce camp isolé et surpeuplé est l’un de plusieurs camps en Thaïlande qui abritent des milliers de réfugiés karens. Le gouvernement militaire birman les a forcés à fuir le pays sous la menace des armes.

Moose Jaw, Saskatchewan

Hay et les membres de sa famille élargie ont été réinstallés ici, au cœur des Prairies canadiennes.
Cela n’a pas été facile de passer de la jungle thaïlandaise aux rues de Moose Jaw, mais ils ont reçu de l’aide.

Laurie Hunt/Moose Jaw
Conseil multiculturel

« Ils ne savaient pas comment ouvrir un robinet, se servir d’un four à micro-ondes ou ouvrir une porte de voiture. Je leur apprends tout ce qu’ils doivent savoir pour vivre au Canada. »

Le conseil multiculturel, financé par Citoyenneté et Immigration Canada, apprend aux fils de Hay à s’intégrer à leur nouvelle société. Ils apprennent rapidement l’anglais. Le conseil a également trouvé un emploi à Hay dans une usine de conditionnement des viandes.

« Ils feront d’excellents Canadiens, parce qu’ils veulent être des Canadiens. Ils font tout leur possible pour s’intégrer, pour être des éléments productifs de la société canadienne. »

Hay Bay La et sa femme Pai Kee La sont reconnaissants au Canada de leur avoir donné, pour la première fois de leur vie, la chance d’être libres.

« C’est un pays formidable. Un bon pays. Oui, je veux vivre ici. »

Le Canada offre sa protection à plus de 3 900 réfugiés karens, dont la plupart sont déjà arrivés.

Pour obtenir plus de renseignements sur la réinstallation de réfugiés, veuillez consulter le site cic.gc.ca. Un message du gouvernement du Canada.

En vedette

Date de modification :