ARCHIVÉ – Avis – Renseignements supplémentaires – Plan des niveaux d’immigration pour 2014

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le 1er novembre 2013 — En 2014, le Canada accueillera entre 240 000 et 265 000 nouveaux résidents permanents qui contribueront à l’économie canadienne. Le plan des niveaux d’immigration pour 2014 renforce l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard des emplois et de la croissance économique. En augmentant nos objectifs en matière d’immigration pour 2014, nous cherchons à répondre aux besoins du marché du travail et à fournir aux employeurs canadiens la main-d’œuvre qualifiée dont ils ont besoin.

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a déposé, le 28 octobre dernier, le Rapport annuel au Parlement sur l’immigration de 2013; il a maintenant le plaisir de publier les détails de son Plan des niveaux d’immigration pour 2014.

Illustration du plan de niveaux d’immigration pour 2014 en fonction des principales catégories, décrit ci-dessous
Version texte : Plan de niveaux d’immigration pour 2014 en fonction des principales catégories

Illustration du plan de niveaux d’immigration pour 2014 en fonction des principales catégories : classes Économique (63,0 % – 164 500), Famille (26,1 % – 68 000) et Humanitaire (10,9 % – 28 400).

Classe Programme d’immigration Cible pour 2014
Classe Économique Travailleurs qualifiés – fédéral (et les travailleurs de métiers spécialisés – fédéral) 47 300
Catégorie de l’expérience canadienne 15 000
Aides familiaux résidants 17 500
Gens d’affaires – fédéral 6 000
Gens d’affaires – Québec 5 300
Travailleurs qualifiés – Québec 26 600
Candidats des provinces 46 800
Classe Famille Époux, conjoints de fait, partenaires conjugaux et enfants (y compris ceux visés par une politique d’intérêt public) 48 000
Parents et grands-parents 20 000
Classe Humanitaire Personnes protégées au Canada 7 500
Personnes à charge à l’étranger 3 500
Réfugiés pris en charge par le gouvernement 7 100
Réfugiés recommandés par un bureau des visas 500
Réfugiés parrainés par le secteur privé 6 300
Intérêt public – Aide à la réinstallation (fédéral) et Autre 500
Motifs d’ordre humanitaire 3 000

Plan des niveaux d’immigration pour 2014

Cible de 261 000 (240 000 à 265 000)
Plan Type Minimum Maximum Cible
Économique Travailleurs qualifiés – fédéral (y compris les travailleurs de métiers spécialisés) 41 500 47 800 47 300
Catégorie de l’expérience canadienne 14 000 15 000 15 000
Aides familiaux résidants 14 400 17 500 17 500
Gens d’affaires – fédéral 6 000 7 400 6 000
Gens d’affaires – Québec 5 000 5 500 5 300
Travailleurs qualifiés – Québec 26 000 27 000 26 600
Candidats des provinces 44 500 47 000 46 800
Total – Économique 151 400 167 200 164 500
Pourcentage de la répartition 63,1 % 63,1 % 63,0 %
Famille Époux, conjoints de fait, partenaires conjugaux et enfants (y compris ceux visés par une politique d’intérêt public) 45 000 48 000 48 000
Parents et grands-parents 18 000 20 000 20 000
Total – Regroupement familial 63 000 68 000 68 000
Pourcentage de la répartition 26,3 % 25,7 % 26,1 %
Humanitaire Personnes protégées au Canada 7 500 8 000 7 500
Personnes à charge à l’étranger 3 500 4 000 3 500
Réfugiés pris en charge par le gouvernement 6 900 7 200 7 100
Réfugiés recommandés par un bureau des visas 400 500 500
Réfugiés parrainés par le secteur privé 4 500 6 500 6 300
Intérêt public – Aide à la réinstallation (fédéral) 200 300 300
Intérêt public – Autres 100 200 200
Motifs d’ordre humanitaire 2 500 3 000 3 000
Total – Motifs d’ordre humanitaire 25 600 29 700 28 400
Pourcentage de la répartition 10,7 % 11,2 % 10,9 %
  Détenteurs de permis 0 100 100
  GLOBAL 240 000 265 000 261 000

Une fourchette cible est une estimation du nombre de personnes que CIC s’attend à admettre au pays chaque année, en tenant compte des différences dans les comportements des demandeurs, non seulement avant que ceux-ci présentent leur demande, mais également une fois qu’ils ont reçu leur visa (certaines personnes prennent plus de temps que d’autres à venir au Canada après avoir reçu leur visa).

Pour chaque fourchette, CIC établit également un objectif en matière d’admissions. La charge de travail liée au traitement des visas dans tout le réseau de CIC est organisée en fonction des objectifs en matière d’admissions, de façon à ce que les admissions se situent dans la fourchette planifiée. Il convient de préciser qu’il s’agit des fourchettes et d’objectifs « prévus ». Des facteurs hors du contrôle de CIC peuvent influer sur le nombre d’admissions réel, p. ex., des problèmes de sécurité ayant des conséquences sur le traitement à l’étranger.

En vedette

Date de modification :